No 182, avril-mai-juin 2022

Actualité

Festival Vivant

Affiche festival

Découvrir la sexualité des orchidées, se lancer dans une vadrouille sensorielle ou encore participer à un Speed dating scientifique : Festival Vivant vous invite durant trois jours à côtoyer le vivant en compagnie d’artistes et de scientifiques dans le cadre idyllique du Jardin Botanique de Neuchâtel. A voir du 24 au 26 juin 2022.

Pour la septième édition du Théâtre de la Connaissance, l’Université de Neuchâtel s’associe au théâtre Le Pommier, au Club 44 et au Jardin Botanique de Neuchâtel pour présenter un festival pluridisciplinaire autour de la notion du vivant.

Mêlant les spectacles d’arts vivants, les conférences déambulatoires, les tables rondes au grand air ou les moments conviviaux, Festival Vivant souhaite créer durant trois jours un espace de rencontre entre la population, les artistes ainsi que les scientifiques. Objectif ? (Re)découvrir et, partant, redéfinir notre relation au monde pour agir de manière à la fois engagée et ludique contre les conséquences du réchauffement climatique.

Rappelons que l’initiative figurait parmi les trois dossiers récompensés en 2021 par le Prix du réseau romand Science et Cité (www.rezoscience.ch) visant à encourager les projets interdisciplinaires et collaboratifs. Parmi la douzaine de candidatures reçues, le jury avait particulièrement apprécié «l’ancrage territorial du projet des quatre institutions neuchâteloises et le fait qu’il associe les arts vivants à la discussion de thématiques scientifiques d’actualité, une démarche qui permettra par ailleurs de toucher de nouveaux publics».

Entrée libre, avec inscriptions sur place pour certaines activités au vu du nombre de places limité (détails dans le programme complet du festival).


Actualité: les articles

Affiche festival

Festival Vivant

(Re)découvrir le vivant en compagnie d’artistes et de scientifiques dans le cadre idyllique du Jardin botanique de Neuchâtel.
Territoire

Un aménagement du territoire plus durable grâce à l’archéologie

Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium et professeur d’archéologie à l’UniNE, livre ses réflexions dans un essai qui vient de paraître.

Affiche

Exposition "Sur le bout de la langue"

Si le français est aujourd'hui, à Neuchâtel comme dans le reste de la Suisse romande, la langue officielle, tel n'a pas toujours été le cas.
Livre

Le Moyen-Orient à la lumière de ses frontières

Comment les mobilités transfrontalières ont-elles influencé la formation des Etats et des frontières au Moyen-Orient dans la première moitié du XXe siècle ?


Logo
Bureau presse et promotion
Fbg de l'Hôpital 41
2000 Neuchâtel
bureau.presse@unine.ch
facebook
twitter
youtube
linkedin
linkedin