No 175, avril 2021

Publications

Entre désert et toile

couverture

Référence bibliographique
Leïla Baracchini, Entre désert et toile / Création d’un art san contemporain au Kalahari, Éditions Alphil-Presses universitaires suisses, 2021, 440 p., ISBN:978-2-88930-353-3
e-articles à télécharger

Illustration de couverture : Coex’ae Bob, Sans titre. 2019. Huile sur toile. 85 x 57 cm. © Kuru Art Project. Photo: Julien Monney

L’anthropologue Leïla Baracchini nous invite à la découverte de l’Art san, reflet d’une créativité contemporaine inspirée par la préservation de l’environnement. Elle raconte comment ce mouvement artistique originaire du Kalahari a désormais acquis une portée internationale.

En 1990, à D’kar (Botswana), était créé le premier projet d’art à destination des populations san naro du Kalahari : le Kuru Art Project. De ce projet allait émerger un mouvement artistique de portée internationale, désormais connu sous le nom d’art san contemporain.

À partir d’une ethnographie détaillée, Entre désert et toile raconte comment l’art est venu à D’kar et a transformé les pratiques et les modes de représentation, mais aussi le regard porté sur celles et ceux que la culture populaire avait jusqu’alors fait connaître en Occident en tant que chasseurs-cueilleurs nomades ou «Bushmen».

Combinant documents ethnographiques et historiques, il retrace les mouvements circulatoires inhérents à la création et à la diffusion de ces œuvres sur les marchés de l’art internationaux. Médiations, traductions, rapports de pouvoir : ce livre questionne également les enjeux propres à l’ethnographie d’un processus créatif en contexte postcolonial.

Comment maintenir une pratique ethnographique sans se retrouver soi-même engagé dans une dynamique qui impose aux images ses propres codes ? Et dès lors, quelle forme lui donner ? Ces questions amènent l’auteure à développer, dans la dernière partie de l’ouvrage, un portrait fragmentaire et sensible d’une artiste du Kuru Art Project, Coex’ae Bob. À partir d’une démarche collaborative, l’ethnologue et l’artiste y proposent une déambulation entre tableaux, plantes, textes et images, où se dessine une relation intime au Kalahari d’aujourd’hui.

L’auteure
Leïla Baracchini est anthropologue, docteure de l’Université de Neuchâtel et de l’École des hautes études en sciences sociales de Paris. Ses recherches portent sur les politiques de la représentation dans un contexte de globalisation. Lauréate du prix de thèse du musée du quai Branly–Jacques Chirac 2019, elle travaille depuis 2010 en Afrique australe sur les transferts culturels à l’œuvre dans la fabrique d’un art san contemporain.  

En savoir plus

  • Art san contemporain au Jardin botanique, in UniNEws 48, p.14-15, janvier 2018


Publications : les articles

couverture

Entre désert et toile

L’anthropologue Leïla Baracchini nous invite à la découverte de l’Art san du Kalahari, reflet d’une créativité contemporaine inspirée par la préservation de l’environnement.
couverture

Le petit livre des peines

En 1415, l'humaniste Benedetto da Piglio raconte son incarcération dans la Tour des prisons de Neuchâtel qu’analysent les médiévistes de l’UniNE Jean-Daniel et Christine Morerod.

Bureau presse et promotion
Fbg de l'Hôpital 41
2000 Neuchâtel
bureau.presse@unine.ch
facebook
twitter
youtube
linkedin
linkedin