No 175, avril 2021

Communauté

La vie à l’UniNE rencontre Bastien

bastien
Comment fait-on pour garder le moral et la motivation pendant cette période ? Nous avons posé la question à quelques étudiant-e-s. Le 7 avril, la parole à Bastien, 25 ans. Cet étudiant en lettres projette de faire un Master en sciences cognitives à la rentrée 2021. Ce dernier étant en anglais, il avait prévu un séjour à l’étranger pour perfectionner ses connaissances linguistiques, mais… il a dû revoir ses projets !

#COVID. «J’avais prévu de partir en Nouvelle-Zélande en septembre 2020. Avec la pandémie, j’ai dû annuler. Je me suis inscrit dans une école à Bristol pour l’automne 2020. Et puis je me suis ravisé: j’aurais été confiné en résidence et aurais dû suivre des cours en ligne. Ça n’avait pas de sens. J’ai décidé de rester en Suisse, et de faire autrement.»

#DOYOUSPEAKENGLISH. «Je me suis inscrit à trois cours d’anglais au Centre de langues. Même si les cours sont en visioconférence, ça me permet d’échanger avec les autres étudiant-e-s. Parallèlement, je suis en auditeur libre trois cours du Master en sciences cognitives, donnés en anglais. Cela me permet de prendre de l’avance et de me préparer au mieux pour la rentrée 2021.»

#SEFAIREPLAISIR. «Je profite de cette période pour me promener à vélo avec des ami-e-s, jouer aux échecs que ce soit sur une app ou avec mes frères, faire de la photo (une de mes passions), lire et puis écrire. L’écriture est pour moi libératrice: elle me permet de coucher sur papier mes pensées. Je conserve ainsi une trace. J’aime relire mes anciens textes, me replonger dans mes souvenirs.»

#CONSEILS. «Je suis d’un naturel positif: j’essaie de voir ce que je peux retirer de cette période plutôt que de me focaliser sur ce que je perds. Prendre du temps pour soi, faire des activités qui nous plaisent et qu'on n'a habituellement pas le temps de faire, comme se lever tôt, faire de la musique, se promener, apprendre quelque chose (le morse, une langue des signes, les nœuds de marins, le jonglage…). C’est l’occasion de se ressourcer, de trouver une forme d’expression qui nous correspond pour la développer".


Communauté : les articles

aliments

Petite restauration à l’emporter à l’UniNE

Depuis le 27 avril, deux entreprises de la région proposent des casse-croûte à l’emporter durant deux semaines. Si la demande suit, l’offre se prolongera jusqu’à fin juin.
semaine de l'Europe

Le Temps d’un Voyage d’une semaine en Europe

L’UniNE participe à l’organisation de la Semaine de l’Europe qui se tiendra du 2 au 11 mai à Neuchâtel, surtout en ligne.
hcr

L’Université de Neuchâtel et les 70 ans du HCR

Le 27 mai, l’UniNE organise une table ronde sur l’avenir de la Convention relative au statut des réfugiés de 1951, époque à laquelle fut créé le HCR.
bastien

La vie à l'UniNE rencontre Bastien

Un épisode de la série qui révèle les petits trucs que déploient les étudiant-e-s pour garder le moral et la motivation pendant cette période de pandémie.
...

Pourquoi ces maladies sans fin ?

Un symposium se demandera pourquoi certaines “vieilles” maladies infectieuses pour lesquelles il existe un traitement ne disparaissent pas.
challenge microcité

Challenge Microcité

Des étudiant-e-s de l’UniNE, de la HE-Arc, du CIFOM et du CPLN sont invités à une collaboration inédite en vue de relever des défis innovants pour la région.

A l'honneur

Ma thèse en 180 secondes

Ma thèse en 180 secondes : le palmarès UniNE 2021 !

Le quatuor gagnant a été désigné à l’issue d’une cérémonie diffusée en direct le 22 avril sur Canal Alpha depuis l’Aula des Jeunes-Rives. Deux doctorants et une doctorante ont reçu les faveurs du jury, tandis que le public, bien qu’absent de la salle, a pu voter par SMS et faire un quatrième heureux.
Le concours Ma thèse en 180 secondes a pour défi de présenter son sujet de recherche en termes simples à un large public en trois minutes à peine, sans autre accessoire qu'un unique visuel non animé. C'est la cinquième participation de l’UniNE à cette compétition internationale.
Tim A. Kroencke

« The data are my music ! »

Entretien avec le professeur de finance Tim Kroenke, à la veille de sa leçon inaugurale donnée mercredi 28 avril en ligne et intitulée Les marchés financiers et les coronavirus.
égalité des chances

La subvention égalité revient à trois chercheuses

Deux biologistes et une historienne de l’art ont été sélectionnées à l’issue de l’appel lancé en mars.

Bureau presse et promotion
Fbg de l'Hôpital 41
2000 Neuchâtel
bureau.presse@unine.ch
facebook
twitter
youtube
linkedin
linkedin