No 169, juillet-août-septembre 2020

Communauté

A l'honneur

Se transformer dans l’interaction avec les textes

Christophe Imperiali
podcast
Podcast:
Interview de Christophe Imperiali
Réalisation: Bernard Léchot (UniNE)



Leçon inaugurale

Mercredi 30 septembre 2020 à 18h15, Aula du 1er-Mars 26
Mesures Covid-19: Inscription en ligne

«La littérature comme pensée à l’œuvre», c’est le titre de la leçon inaugurale que donnera Christophe Imperiali, professeur ordinaire de littérature française à l’UniNE, spécialiste du 19e siècle, le 30 septembre à l’UniNE. Pour la première fois, nous vous proposons un entretien de notre série «Professeur-e-s sous la loupe» sous forme de podcast !

Il y a quelques mois, nous avions suivi les étudiantes et les étudiants de Christophe Imperiali… au bord du lac. Cela dans le cadre d’un séminaire qui portait sur l'imaginaire de la ville dans la littérature, notamment à travers la rêverie rousseauiste et la flânerie baudelairienne. Nous trouvions-nous alors justement dans un travail visant à concrétiser cette «pensée à l’œuvre»?

Pour le professeur, c’était effectivement une façon de montrer que la littérature n’est pas «que des mots extérieurs à nous, posés noir sur blanc, mais qu’il s’agit aussi d’une expérience de vie que l’on peut s’approprier».

Passionné par les mots, par la musique, il l’est aussi, depuis toujours, par l’idée de l’enseignement. «Pour moi, il est très important de pouvoir communiquer aux étudiants que la littérature n’est pas extérieure et coupée de nous, qu’elle n’est pas un savoir aride qu’on assimile pour un examen, mais que c’est quelque chose qui doit transformer notre rapport au monde, qui doit configurer notre regard, nous enrichir intérieurement de sorte qu'on vive différemment.» «Une recherche, pour moi, n’a pas de sens si elle est un objet froid et extérieur à nous. Il faut qu’on se transforme dans cette interaction avec les textes. Pour la recherche comme pour l’enseignement, c’est cette dynamique-là qui me paraît centrale.»

Entretien UniNE, septembre 2020

Bio express
Professeur ordinaire en littérature française à l’Université de Neuchâtel, spécialiste du 19e siècle, Christophe Imperiali a suivi ses études à l’Université de Genève, où il a obtenu une licence (littérature française, histoire, latin) en 2001. En 2008, il obtient son doctorat grâce à une thèse intitulée «En quête de Perceval. Etude sur un mythe littéraire», thèse réalisée en cotutelle entre les Universités de Lausanne et de Paris IV-Sorbonne. Il a ensuite passé quelques années à l'Université de Berne en tant que boursier du FNS, avant d’être engagé comme professeur à l’UniNE en 2019.

Domaines d'expertise

  • Littérature française du XIXe siècle
  • Mythes en littérature
  • Rapports entre poésie et musique
Liens


Communauté : les articles

A l’UniNE à bicyclette :
le défi du mois d'octobre

Bike To WorkVous recherchez une alternative au port du masque dans les transports publics ? Alors relevez le défi national Bike to work. Pour vos trajets entre votre domicile et l’UniNE, enfourchez votre vélo durant tout le mois d’octobre. Des prix récompensent les meilleures performances !

«Français midi» pour se perfectionner dans la langue de Molière

Cours de français Avis aux non-francophones de la communauté estudiantine de l’UniNE et des Hautes écoles partenaires (HEM, HE-ARC, EPFL) ! Des cours de perfectionnement gratuits vous sont proposés du lundi au vendredi. Une initiative de l’Institut de langue et civilisation françaises (ILCF) de l’UniNE.

La vie à l’UniNE et ses impératifs à gérer

Salle de coursLa rentrée universitaire avec son lot de mesures sanitaires implique de nombreuses contributions accomplies souvent dans l’ombre. Jennifer Keller poursuit son feuilleton sur Instagram, qui met en lumière les coulisses de l’Université de Neuchâtel.
Christophe Imperiali
A l'honneur

Des textes pour se transformer

«La littérature comme pensée à l’œuvre», c’est le titre de la leçon inaugurale que donnera Christophe Imperiali, professeur ordinaire de littérature française à l’UniNE, spécialiste du 19e siècle, le 30 septembre à l’UniNE. Pour la première fois nous vous proposons un entretien de notre série «Professeur-e-s sous la loupe» sous forme de podcast!
Sophe Chanel
A l'honneur

La vie après l'UniNE

L’ethnologue Sophie Chanel est cheffe de projet du Parc naturel périurbain du Jorat, un parc qui verra le jour au cœur de la plus grande forêt du Plateau suisse.

Bureau presse et promotion
Fbg de l'Hôpital 41
2000 Neuchâtel
bureau.presse@unine.ch
facebook
twitter
youtube
linkedin
linkedin