No 146, novembre - décembre 2017

Actualité

Rétrospective

Dies academicus 2017: Préparer la société 4.0


Dies

Le 72e Dies academicus de l’Université de Neuchâtel (UniNE) a réuni plus de 400 personnes à l’Aula des Jeunes-Rives. Les conséquences de la digitalisation sur l’évolution de la société, ainsi que la manière dont l’université peut apporter sa contribution, ont été au centre des messages délivrés par les orateurs et oratrices. L’UniNE a également conféré un doctorat honoris causa à trois professeurs renommés.

Revivez la cérémonie dans son intégralité:


 «L’Industrie 4.0 est une révolution technologique dont les conséquences, bouleversant l’ensemble des rapports sociaux, sont éthiques, culturelles, sociétales, juridiques et économiques. De quoi positionner favorablement une université dont 80% des effectifs sont dédiés aux sciences humaines et sociales.» Ainsi s’est exprimé le recteur Kilian Stoffel en ouvrant la manifestation. Et de constater que, dans sa vision stratégique récemment adoptée, l’UniNE a identifié treize thématiques, par exemple Innovation et société ou Travail 4.0, grâce auxquelles elle pourra apporter des réponses pertinentes aux défis que la société devra relever.

Le Dies academicus a également été marqué par une première : le discours de la présidente de l’Assemblée de l’Université, l’étudiante Yousra Boumasmoud qui est à la tête de ce nouvel organe créé par la loi cantonale entrée en vigueur en 2017. Se sont également succédé à la tribune Didier Berberat, président d’un Conseil de l’Université dont les attributions ont été revues avec la nouvelle loi qui en fait un organe d’expertise externe, ainsi que la cheffe du Département neuchâtelois de l’éducation et de la famille Monika Maire-Hefti, venue apporter le message des autorités politiques. C’est en outre une étudiante de la Faculté des sciences, Stéphanie Musy, qui a été invitée à s’exprimer au nom du corps estudiantin.

Journée officielle de l’Université, le Dies academicus a pour but d’entretenir une tradition et d’affirmer l’identité de l'Université. La cérémonie est marquée par un cortège en toges académiques et le respect d’un protocole. Cette manifestation est également l’occasion d’honorer des personnalités reconnues pour leur excellence en tant que scientifiques, qui se voient remettre un doctorat honoris causa. Cet honneur a été accordé aux professeurs Nir Shavit (informatique), David Ley (géographie) et William E. Kovacic (droit de la concurrence).


Portrait des docteurs honoris causa 2017 de l’Université de Neuchâtel

M. Nir Shavit
Professeur au Department of Electrical Engineering and Computer Science du Massachusetts Institute of Technology (Etats-Unis) et à l’Université de Tel Aviv (Israël).
Né en 1959, de nationalités israélienne et américaine, Nir Shavit est professeur au MIT et à l’Université de Tel-Aviv. Il est un pionnier dans le domaine des systèmes informatiques multiprocesseurs et multicoeurs. Il dirige actuellement un important projet interdisciplinaire en «connectomique», un domaine émergent à l'interface entre la neurobiologie et l'informatique. Il est lauréat des prestigieux prix Gödel et Dijkstra en informatique en 2004 et 2012. Outre son activité de conférencier et les très nombreux articles qu’il a publiés dans les plus importantes revues de son domaine d’expertise, le professeur Shavit est également co-auteur d’un livre de référence largement utilisé pour l’enseignement. Nir Shavit collabore depuis une dizaine d'années avec le groupe de systèmes complexes de l'Institut d'informatique de l'Université de Neuchâtel.

M. David Ley

Professeur de géographie à l'Université de la Colombie-Britannique, Vancouver (Canada) Né au Pays de Galles en 1947, David Ley fait ses études à Oxford, au Royaume-Uni, puis rejoint l’Université de Pennsylvanie, aux Etats-Unis, où il obtient son doctorat en 1972. Nommé professeur assistant à l’Université de la Colombie-Britannique en 1972, il y devient professeur ordinaire en 1983 jusqu’à sa retraite, à la fin de l’année 2017. Ses recherches, très influentes en géographie et dans les sciences sociales en général, portent sur les transformations urbaines, les migrations transnationales, le multiculturalisme et la géographie urbaine du phénomène religieux. Il est l’auteur de très nombreuses publications scientifiques, dont : A Social Geography of the City (1983), The New Middle Class and the Remaking of the Central City (1996) et Millionaire Migrants : Trans-Pacific Life Lines (2010). Il prépare actuellement un ouvrage intitulé Housing Bubbles in Gateway Cities. Il a reçu, entre autres distinctions, le Lifetime Achievement Award de l’Association of American Geographers en 2009 et le Jacob Biely Research Prize en 2016.

M. William Evan Kovacic
Professeur de droit de la concurrence à l’Université George Washington (Etats-Unis) et membre de la Competition and Markets Authority (Royaume-Uni) William E. Kovacic est professeur de droit de la concurrence à la George Washington University School of Law et professeur invité au King’s College London. Il a aussi été professeur à la George Mason University School of Law (1986-99). En parallèle à son parcours académique, William E. Kovacic a été general counsel (2001-04), membre (2006-11) et président (2008-09) de la Federal Trade Commission (FTC) aux Etats-Unis, agence où il avait débuté sa carrière de juriste (1979-83). Hors de Washington D.C., il a été Vice-Chair for Outreach de l’International Competition Network (2009-11). Il a conseillé plus de trente pays sur l’adoption d’actes législatifs en matière de concurrence, de protection des consommateurs et de marchés publics. Depuis 2013, il officie comme Non-Executive Director de l’autorité britannique de surveillance de la concurrence et des marchés. Coéditeur du Journal of Antitrust Enforcement et auteur prolixe, le professeur Kovacic est un chercheur de renommée mondiale dans le domaine du droit et de la politique de concurrence. Sa carrière a été récompensée en 2011 par le FTC’s Miles W. Kirkpatrick Award for Lifetime Achievement.


Actualité : les articles

Ne manquez pas
swissnexDay

swissnexDay'17

Hosted by the University of Neuchâtel, the swissnexDay’17 will be inaugurated by State Secretary Mauro Dell’Ambrogio. It will explore the strong links between the mobility of researchers and a country’s innovative capability.
Vidéos

Les dernières vidéos UniNE

Formation, parcours de nos anciens étudiants et bien sûr notre film institutionnel, ne manquez pas les dernières vidéos de l'UniNE.
Rétrospective
Dies academicus

Dies academicus 2017: Préparer la société 4.0

Le 72e Dies academicus de l’Université de Neuchâtel a réuni plus de 400 personnes à l’Aula des Jeunes-Rives. Les conséquences de la digitalisation sur l’évolution de la société, ainsi que la manière dont l’Université peut apporter sa contribution, ont été au centre des messages délivrés par les orateurs et oratrices. L’UniNE a également conféré un doctorat honoris causa à trois professeurs renommés.
Alice Zeniter

L'Art de perdre, choix Goncourt de la Suisse

Après d’intenses lectures et consultations, un jury national, composé d’étudiants représentant cinq universités suisses, dont l’Université de Neuchâtel, s’est réuni le 3 novembre afin d’élire le lauréat 2017 du choix Goncourt de la Suisse. C’est le roman d’Alice Zeniter, L’Art de perdre, qui a été choisi.
Publications
couverture

La rivalité amoureuse entre père et fils sur la scène française du XVIIe siècle: un schème transgénérique

Cet ouvrage, qui vient de paraître aux Editions Universitaires Européennes, reprend la thèse réalisée en cotutelle par Mme Cécile Beer-Suignard, sous la direction du professeur Jean-Pierre van Elslande (UniNE) et celle du professeur Georges Forestier (Paris-Sorbonne, Paris IV).
Couverture

Les 100 mots de la République

Dans le discours public, la république et ses «valeurs» sont invoquées en permanence, suscitant souvent l’indifférence et parfois l’irritation. Devant ce constat, il importait de redonner du sens aux mots, car la vie démocratique et la construction de l’intérêt général sont aussi une affaire de langue.
Divers
Bourses pour le Collège de l’Europe et pour l’Institut Universitaire Européen de Florence
Le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation attribue chaque année quatre bourses fédérales pour le Collège d'Europe à Bruges (Belgique) et Natolin (Pologne) ainsi que cette année une bourse fédérale à l'Institut Universitaire Européen de Florence.
Concours FNS d'images et de vidéos scientifiques: deuxième édition
Vu le succès de la première édition, le Fonds national suisse reconduit le concours d'images et de vidéos scientifiques en 2018. Les œuvres doivent avoir été produites après le 1er février 2017.
Fondation Dalle Molle: appel à projets pour l’attribution du label «Qualité de la vie»
La Fondation Dalle Molle pour la qualité de la vie attribue un label «Qualité de la vie» doté de Fr.10'000.- à un projet de recherche en cours dont la qualité scientifique a été reconnue par des entités de soutiens à la recherche, des institutions publiques ou des sociétés privées.

Bureau presse et promotion
Av. du 1er-Mars 26
2000 Neuchâtel
bureau.presse@unine.ch
facebook
twitter
youtube
linkedin
linkedin